Monster ft. An Horang  190706073706586143
01. le forum fête ses 1 an bon anniversaire Sunbeams !
02. Nouvel event en cours n'hésitez pas à participer !
03. la 15ème version du forum est enfin là alors allez vite la commenter!
04.Découvrez le nouveau groupe des Akma
05. votez sur les top-sites et donnez nous du love ! ♡
06. attention à votre activité ; vous devez tenir vos journaux rp à jour !
07. pensez à mentionner dans vos réponses pour envoyer des notifications.
08. n'oubliez pas de remplir les champs de votre profil !
9. allez jeter un coup d'oeil à la nouvelle boutique et profitez !

 :: (( flood and games )) :: les archives :: rp/event Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Monster ft. An Horang
Park Seo Han
À Jeju depuis le : 21/02/2019
Wons : 382
Messages : 106
Malédiction : -
Célébrité : Park Seo Han
Situation rp : ouvert.
Doublons : Han Woo Sik + Ryu Tae Ah + Wang Jae Yeol + Kwon Riok
Park Seo Han
simple citoyen« admin & simin »
simple citoyen
« admin & simin »



Dim 3 Mar - 16:10


Monster
Dure journée pour Yoo Jin. En fait, toutes ses journées étaient dures pour elle. Rien ne semblait lui faire plaisir, peut-être interroger des suspects, car elle pouvait se faire un peu plaisir. En fait, elle préférait le terrain. L’adrénaline qui courrait dans ses veines lorsqu’elle courrait après des fuyards, lorsqu’elle se battait un temps soit peu pour neutraliser les criminels. Mais en dehors de ça, elle n’avait aucune ambition d’être là, dans la police. Alors pourquoi ? Par facilité. La sûreté d’avoir un salaire, un logement, et peut-être le droit de tabasser quelques personnes par-ci et là. Alors le soir, quand elle n’était pas de garde la nuit, elle allait dans les bars, dans des endroits peut-être plus dépravés, mais c’était son truc. Ce soir, elle choisit l’Absinthe, l’un de ses bars favoris. Mais pas seulement, elle aimait venir voir Horang, le propriétaire qui était aussi devenu un ami. Si on pouvait dire ça.

Elle ne cachait en rien son côté plus sombre, ou même ce que l’on pourrait appeler sa folie, mais Horang semblait l’accepter, alors aucune raison de ne pas être amie avec lui, voire plus. Poussant la porte du bar, elle se dirige d’un pas assuré vers le comptoir du bar, s’asseyant sur un tabouret, posant sa veste sur le tabouret d’à côté, attendant que le dit propriétaire ne vienne. Un sourire mutin sur le visage, elle pose son menton dans la paume de sa main. Elle n’avait pas à s’inquiéter ce soir là. Elle était certaine de ne pas être appelée avant le petit matin, alors elle allait pouvoir rester longtemps ici, à boire et se détendre.

« Hey toi » minaude-t-elle en voyant Horang, son sourire trahissant presque la joie de le voir.

Car oui, en soit, elle adorait voir Horang, c’était quelqu’un extérieur à son monde, une bouffée d’air incomparable. Bien sûr, elle ne lui dirait pas, de peur d’être très gênante. Mais malgré son volage concernant les bars, elle viendrait toujours voir le patron de ce bar. Pour se changer les idées et aussi pour d’autres moments.

« Passe moi quelque chose de fort s’te plaît, je crois que je vais pas tenir sinon. » lâche-t-elle avec une petite moue qui se voulait innocente.

Elle jette un coup d’oeil dans la salle, pour l’instant calme. Pourtant, elle sentait de l’agitation quelque part, et n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. Cela ne saurait tarder. Yoo Jin n’avait jamais été patiente avec les gens. C’était tout ou rien. Soit on lui disait la vérité maintenant -car elle savait toujours si c’était la vérité-, ou soit c’était un pain dans la tronche jusqu’à cracher le morceau. Mais cette fois, ce fut un couple derrière elle qui attira son attention. Il avait l’air d’avoir un coup dans le nez et sa pauvre copine, penaude, ne semblait pas savoir comment lui répondre.

« Réponds-moi quand j’te parle salope. » marmonne-t-il en l’obligeant à relever la tête pour le regarder.

Yoo Jin serre son verre fraîchement servi entre ses doigts, buvant une gorgée avant de regarder discrètement derrière. Les mots que cet homme venait de prononcer lui avait glacé le sang. Non pas parce qu’elle avait peur, mais ça lui rappelait son géniteur. Un machiste violent et alcoolique. Comme lui. Devait-elle intervenir ? Sûrement, mais ça la faisait chier.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Lun 4 Mar - 14:29


Monster
Le regard vitreux, je plisse les yeux pour me permettre de mieux lire les minuscules lignes écrites sur l’étiquette de ma nouvelle acquisition. Dix caisses pleines à craquer d’un Scotch vieux de quinze ans et directement importé d’Ecosse. Tout ce qu’il me fallait pour mettre quelques couleurs dans cette sombre journée. « Evite de toutes les torcher tout seul cette fois-ci… » me sermonne une voix d’outre-Monde. Je serre la mâchoire, ferme les yeux et repose la bouteille dans sa caisse. « Ferme-la, Yon. » Je grogne entre les dents non sans jeter un seul regard au spectre beaucoup trop réel de mon pote d’enfance. « T’es pas censé être crevé ? » Que je lui balance méchamment et de très mauvaise humeur. Je regrette presque instantanément, laissant les frissons de cette nuit fatidique me parcourir de corps. Yon, d’abord assit sur le comptoir, disparaît comme par enchantement avant de réapparaître perché sur l’énorme poutre qui traverse mon bar. « Techniquement, je le suis pas. » Qu’il me répond ce con. Je lui fait les gros yeux et me fait violence pour pas lui hurler dessus ou lui balancer une bouteille dans la tête. De toute façon elle le traverserait et je perdrai de l’argent pour rien. C’est sans compter sur la poignée de clients présents qui me prendrait pour un fou. La soirée ne fait que commencer et quelques uns sont déjà assez éméchés pour ne pas m’avoir remarqué entrain de parler tout seul.

Je me redresse pour chopper un torchon plutôt crade dans l’évier et soupire en m’envoyant -sans aucune discrétion- un shot de vodka en plein service. Le liquide vient embraser mon gosier et j’arque automatiquement un sourcil en voyant une silhouette familière passer le pas de ma porte. La féline approche, elle est belle, gracieuse et dangereuse. Si cette société me l’avait permit, je l’aurait probablement prise sans ménagement en plein milieu de mon bar miteux, mais on doit avoir des manières, askip. Un petit sourire s’étend sur mon visage et je ne la quitte pas des yeux alors qu’elle prend place en me saluant. « Hey. » Je lui répond en tendant mes bras pour prendre appui sur le métal rayé du comptoir. Bizarrement, la présence de la belle policière fait fermer son clapet à Yon qui disparaît pour nous laisser un peu d’intimité. Une légère vague de satisfaction m’envahit : peu-être que cette soirée ne sera pas si morose après tout. « Vos désirs sont des ordres, Sergent. » Je lui répond alors qu’elle me demande quelque chose de fort. « Je viens justement de recevoir des caisses de Scotch. Mais j’ai aussi une Vodka Péruvienne qui pourrait résoudre tous tes problèmes. » Le speach d’un pro -ou presque- plus tard, je sors un second verre à shot que je pose à côté du miens. J’entreprends de lui servir l’alcool de son choix et Yon réapparait, assit à côté de Yoo Jin. Je l’ignore et serre les dents au moment où un client relativement cuit s’en prend à sa compagne, l’insultant d’une voix pâteuse. Mes sourcils se haussent et je relève la tête pour observer le couple derrière la belle policière. Je ne remarque pas sa réaction et réagit rapidement en balançant mon torchon sale dans la gueule du mec. Imbibé d’alcool, il devait être lourd car le gars se redresse en jurant et je lui offre un regard aussi sombre que les vices de l’Enfer. « Pas de ça chez moi. » Je lance à l’intention du mec éméché.

« Va te faire foutre ! » qu’il ose me répondre. Il y a un grand blanc dans la salle, ou du moins dans mon esprit. Le temps de le voir réaliser l’erreur qu’il venait de faire, j’ai déjà contourné le bar et mes doigts se sont enroulés autour de son col. « Pardon ? » Je demande d’une voix lourde de menaces en le surplombant de deux têtes. Sa compagne s’affole et lui dit de partir puis mes paroles font échos aux siennes tandis que Yon explose de rire là où il est. Je sens la pression monter d’un cran, la colère se propage en moi et je commence à perdre contrôle. Ce n’est pas le bon moment, pas vraiment. Je tente de me contenir tout en tirant le gars jusqu’à la sortie, sous quelques regards médusés, amusés ou ennuyés des autres clients de l’Absinthe. En revenant à l’intérieur, je prends un court instant pour me calmer dans le sas du bar et revient à mon poste l’air de rien. Yon parle à une Yoo Jin qui ne le voit pas et l’entend pas. J’évite de le regarder pour ne pas perturber la policière et me sert un autre shot de vodka. « Excuse-moi. » Je marque une pause pour boire d’une traite le shot et le repose bruyamment sur le comptoir avant de plonger mes pupilles dans celles de mon interlocutrices. « Je t’ai manqué ? » Je lui demande tout simplement en souriant farouchement.

Revenir en haut Aller en bas
Park Seo Han
À Jeju depuis le : 21/02/2019
Wons : 382
Messages : 106
Malédiction : -
Célébrité : Park Seo Han
Situation rp : ouvert.
Doublons : Han Woo Sik + Ryu Tae Ah + Wang Jae Yeol + Kwon Riok
Park Seo Han
simple citoyen« admin & simin »
simple citoyen
« admin & simin »



Mer 6 Mar - 14:49


Monster
Yoo Jin boit son verre sans ménagement. Elle ne supportait pas ce genre de personnes. Du moins les hommes. Son géniteur faisait parti de cette catégorie d’humains qu’elle enverrait dans les tréfonds des enfers si elle en avait l’occasion. Mais Horang s’en était visiblement chargé avant même qu’elle ne le fasse. C’était peut être mieux ainsi. Elle ignore qu’un visiteur venu d’ailleurs lui parle. Les fantômes ne l’avaient jamais interpelée alors ce n’était pas demain la veille qu’elle le ferait. « Je t’en prie » résume la policière avec un sourire en coin.
La question de Horang aussi culottée soit-elle méritait une réponse. « Bien sûr. Pour rien au monde je ne raterais une occasion de venir voir un beau mec comme toi ». Dit-elle en portant son verre à ses lèvres, l’amertume du breuvage la faisant brièvement frissonner.

Alors qu’elle s’apprêtait à enchaîner la conversation, elle entend un cri dehors. Plusieurs personnes lèvent la tête, curieux. Elle se doute que c’est l’autre poltron qui faisait des siennes dehors. Alors elle fait signe à Jorang qu’elle prenait son verre dehors et sort du bâtiment.
Il était là, en train de crier sur sa compagne par terre, les bras devant son visage. « C’est à cause de toi connasse ! Oursin pas capable de rester calme. Quoi ? T’as peur de moi ? Allez réponds salope »

Yoo Jin reste calme. C’est rare. Mais elle observe le manège jusqu’à ce qu’il l’a remarque. « Quoi tu veux ma photo ? ». Elle fait mine d’être surprise. « Moi ? ». Il s’approche d’elle dangereusement inconscient qu’il a devant lui une représentante de l’ordre. « Ouais toi petite salope. ». Elle pose son verre sur le rebord et croise les bras « Quoi moi ? Je regarde. C’est interdit ? » l’autre rigole, clairement éméché. « Occupe toi de ton cul et vas te faire troncher ailleurs si j’y suis ».

Elle en a marre. Elle ne peut plus tenir. Sans crier gare, la belle le chope par le col derrière avant de violemment frapper sa tête contre le même rebord où son verre était. « Répète. » L’autre gémit de douleur sûrement surpris de voir qu’une femme avait osé poser la main sur lui. Un chapelet d’insultes plus tard, Yoo Jin soupire. « On dirait que t’as pas compris. » alors elle entraîne le macho plus loin dans la ruelle afin de lui donner une bonne leçon. Elle qui pensait passer une soirée tranquille avec Horang, elle en avait pas fini.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Dim 10 Mar - 9:41


Monster
L’alcool du shot se déverse en moi et je souris d’un air satisfait. Jusqu’à maintenant, la seule chose qui m’ai permis de garder un minimum les pieds sur Terre, c’est l’alcool. Je sais pas comment vous réagiriez, vous, si vous vous réveilliez le matin avec le fantôme de votre pote d’enfance qui fait semblant de préparer le petit dej. Je cligne des yeux et retrouve le beau visage de la policière qui répond tout aussi farouchement à ma question et je souris de plus belle en nous resservant deux shots. « Pour rien au monde, hum ? » je plisse les yeux pour tenter de déchiffrer son expression jusqu’à ce qu’un cri à l’extérieur me fasse tourner la tête. Je fronce les sourcils et sers les poings, pas vraiment d’humeur à gérer ce genre d’histoire ce soir. « Bordel, pour l’amour de tous les dieux, qu’on me foute la paix au moins une soirée cette semaine… » Je ronchonne dans ma barbe de deux jours. Yon se matérialise à côté de moi et je soupire de plus belle. Ça fait longtemps que j’ai arrêté de sursauter. « Wow, cette soirée va être intéressante. J’voulais rejoindre Haz mais j’crois que je vais rester avec toi. » Sa voix spectrale me donne des frissons et j’lui lance un regard de travers « Quel plaisir… » je siffle entre mes dents tout en observant Yoo Jin partir prendre son verre dehors. « Les femmes sont vachement prévisibles, mon frère. » me dit Yon et j’hoche la tête en posant mon torchon sur le comptoir. J’avale rapidement un shot et me décide à rejoindre la fliquette dehors, même si je reste persuadé qu’elle n’a pas vraiment besoin de moi.

« … va te faire troncher ailleurs si j’y suis. » Oulah ça part en couilles, je lance un regard noir à l’homme qui venait d’hurler ça à l’attention de Yoo Jin et fait rouler mes pupilles jusqu’à elle pour apprécier la vue. C’est peut-être pas une si mauvaise idée… Je chasse mes pensées sombres et m’adosse à l’encadrement de la porte du bar pour m’allumer une clope et apprécier le spectacle. J’arrive à suivre jusqu’au moment où elle explose la tête du mec et l’emmène dans la ruelle de derrière, puis j’abandonne en la laissant faire car après tout, c’est elle la représentante de l’ordre dans l’histoire. J’attends que toute cette histoire se calme et jette mon mégot loin en lui tenant la porte quand elle revient. « C’est pas très protocolaire tout ça j’me trompe? » Je lui demande d’une voix amusée. « Rappelles-moi de ne pas te chercher des noises. » Je plaisantes à demis-mots en faisant signe à ma serveuse de me remplacer derrière le bar.

« Suis-moi. » Je frôle le dos de Yoo Jin pour la diriger vers la mezzanine du bar histoire de nous isoler de tout autre tentation violente. En haut, il y a un second bar en bois et beaucoup plus petit que celui du bas mais qui contient de quoi survivre pendant les heures de service trop mouvementées. Aucun client n’a accès à la Mezza’, juste les proches et le staff de l’Absinthe. Je lui désigne les fauteuils Club autour de nous pour qu’elle prenne place et lève un bras vers les étagères en suspension « Je serai prêt à t’engager comme videur, si jamais ton taf de flic t’ennuie. » je lui lance en faisant courir mes doigts sur les bouteilles au-dessus de nos têtes. Un sourire sur les lèvres, je poursuis et lui demande « Je te ressers quelque chose ? » …

Revenir en haut Aller en bas
Park Seo Han
À Jeju depuis le : 21/02/2019
Wons : 382
Messages : 106
Malédiction : -
Célébrité : Park Seo Han
Situation rp : ouvert.
Doublons : Han Woo Sik + Ryu Tae Ah + Wang Jae Yeol + Kwon Riok
Park Seo Han
simple citoyen« admin & simin »
simple citoyen
« admin & simin »



Dim 10 Mar - 23:38


Monster
Yoo Jin pratique son métier à sa manière. Et les types comme lui dont elle venait de lui casser le nez et sûrement quelques côtes faisait parti de ses manières. Normalement, elle n’avait pas le droit de le frapper. Car il n’avait pas engagé les hostilités physiques en premier, mais on s’en foutait. Après quelques minutes passées dans la ruelle, la jeune femme se redresse avant de lâcher un « Pfiou », telle une tâche ménagère ingrate de terminée.

Horang l’attend et il ne semble pas gêné par sa réaction, alors elle sourit en prenant son verre sur le rebord, terminant d’une traite le liquide qui réchauffe son corps avec un sourire mesquin. « Il est trop bourré pour se rappeler de quoi que ce soit. Franchement là je lui rends service. Si j’avais été jusqu’au bout, il serait actuellement à poil attaché à un poteau dans la rue passante. » Et elle s’engouffre dans le bar, posant le verre sur le comptoir en suivant Horang à la Mezza’.

Yoo Jin ne se fait pas prier pour s’affaler dans un fauteuil, levant les yeux sur le propriétaire avec un sourire. « Un verre de whisky Monsieur le Barman » minaude-t-elle, les avants bras posés sur ses genoux alors qu’elle observe les alentours. « On en était où déjà ? Ah oui, je disais donc que je ne raterais pas une occasion de venir te voir ». Oulah, la franchise et Yoo Jin c’était la même personne. Elle ne savait pas tourner autour du pot et ça avait le don d’en perturber plus d’un. Mais dans son cas avec Horang, c’était clairement de la séduction. Une croqueuse d’hommes si on pouvait dire d’elle, mais elle n’était pas sans coeur. Les hommes avec qui elle couchait étaient tous des personnes avec qui elle avait des affinités, un lien particulier, mais jamais des inconnus. Par contre, elle était la première à soutenir que l’Homme n’était pas un animal destiné à passer le restant de ses jours avec un seul partenaire. Ses propos pouvaient choquer, mais c’était sa manière penser.  « Tu fais quoi après ton service ? » La flic sous-entendait la possibilité de passer le reste de la nuit ensemble, pour une visite plus intime peut-être. Horang était son type idéal si elle devait en donner un. Un mec calme, affirmé et charmant à sa manière. Mais elle avait peur de l’amour et des engagements qu’il engendrait. La preuve avec son géniteur. Elle ne voulait plus voir de femmes malheureuses à cause des hommes.

Elle se penche vers Horang, le regard affirmé, joueur et séducteur. Sa voix se fait plus basse alors qu’il n’y a pas de raison pour qu’elle le fasse: ils n’étaient que deux ici. Mais cela ajoutait de l’intimité et une pointe d’excitation. « Et moi je t’ai manqué ? » 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: